Chépa

Mars 2006:

Les Petites Antilles

En fait non, pas vraiment, seulement quelques iles : Montserrat, Nevis, Martiniques et Les Saintes. Et encore... la main du capitaine n'a posse pied a terre que dans les iles appellees "departement d'outremer" par les francais. Donc, la Martinique et Les Saintes.

A l'aller, depuis Puerto Rico, un vent du tonnerre - Nord, puis alize du nord-est - plus un avis de calme - sans vent, Le Chepa est triste.... - m'ont ammenes direct a la Martinique. De Ti Punch en baguette, de baguette en camembert, de camembert en autres plaisirs Francais et Martiniquais, le temps a file trop vite, et voila, presque Paques, et a Paques, j'ai promis d'etre de retour a Luperon. Donc le retour s'est fait fisa fisa, quleques jours aux Saintes, puis en passant de nuit au large de Montserrat pour voir le volcan - fantastique ! mais les photos ne montrent pas grand chose - , puis un arret-dodo a Nevis, une nuit au large de St Croix et voila, Puerto Rico.

Bon, en extra, pour ceux qui veulent savoir, une petite note concernant la voile dans les Antilles.
Leur reputation est d'etre orientees N/S avec des vents dominants d'est, donc on peut se deplacer a la voile de l'une a l'autre.
Cool hein !?!
Sauf que mon experience est un peu differente. Derriere la pluspart des iles, a moins d'etre carrement loin sur la mer des caraibes, il n'y a que peu ou meme pas de vent. Les iles sont hautes, elles deventent sur une distance considerable. On peut bien sur s'eloigner pour recuperer un peu de zef dans les voiles, mais il faut bien compter ... 20 miles pour les iles les plus grandes et les plus hautes. Donc retour vers le port vent debout... puis sans vent car en s'approchant, on le perd.
L'autre solution est de passer du cote Atlantique - au vent de l'ile donc - mais pur cela il faut passer Ouest en Est, contre les vents dominants dans les canaux - les passes entre les iles. Situes entre les iles, ces canaux font un effet Venturi - le vent accelere furieusement - d'une part, et d'autre part, comme ils aussi le seul point de passage pour la longue houle Atlantique, celle-ci s'y bouscule, se casse, et comme le vent forci, bref, c'est un peu sportif pour aller contre tout ca a la voile, ou meme au moteur d'ailleur (le retour par contre est sympa!).
Ajoutez a cela que juste avant et juste apres un canal, cote caraibe, le vent fait vraiment n'importe quoi - zone turbulente je pense - en en faite, la pluspart des bateaux que l'ont croise sont au moteur, ou en mode mixe.
Les skippers professionnels du coin m'ont d'ailleur dis que en effet, passer la Dominique, la Guadeloupe ou la Martinique tout a la voile, cote caraibes, il faut vraiment le vouloir et s'armer de patience.

Bon alors, dans le cas de mon voyage, a l'aller, je suis passe a la voile, sans moteur, jusqu'a a peu pres 4 miles de l'Anse Mitant, dans la baie de Fort de France. Le passage de la Guadeloupe a pris presque 20 heures... celui de la Dominique, 9 heures. Une vedette de la Marine Francaise m'a appelle dans la nuit, controle de routine je pense. Apprenant que le Chepa est sous pavillon US, ils ont sans doute decide de ne pas demander de monter a bord en eaux Dominicaines. Et ils ont commence a me suivre... a 3/4 de noeuds - oui, 0.75 noeuds - pendant presque une heure. Ils m'ont demande si mes moteurs etaient OK, sont restes silencieux quand j'ai repondu que Mais Oui ! mais je prefere la voile.... puis trente minutes plus tard, m'ont soubhaite "Bon Voyage", renoncant sans doute a me suivre jusqu'en eaux francaises pour demander de monter a bord.

Au retour, a la voile aussi jusqu'aux Saintes, en passant au vent de la Dominique, et cette fois, filant 7 noeuds. Adieu les 3/4 de noeuds de l'aller... mais la remonte du canal ne s'est pas faite en mode "plaisance". Et de la, au moteur pour passer la Guadeloupe, puis a la voile jusqu'a Puerto Rico, au vent de Montserrat, sous le vent de Nevis et de tout le reste, a travers les bancs de Saba, puis au sud de Sainte Croix.

Bon, tout ca ce n'est que mon experience et je ne dis pas que c'est comme ca, un point c'est tout. Je dis simplement....si vous faites de la voile au Antilles, n'oubliez pas de faire le plein de diesel!

Accueil